EGREGORES

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le Sanctuaire de la Licorne Index du Forum -> Magie Pratique -> Art Magna
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
heidr


Hors ligne

Inscrit le: 04 Déc 2008
Messages: 201

MessagePosté le: Ven 13 Fév - 12:55 (2009)    Sujet du message: EGREGORES Répondre en citant

Définition d'un Egrégore selon Wikipédia

Un égrégore (ou eggrégore) est, dans l'ésotérisme, un concept désignant un "esprit de groupe", une entité psychique autonome ou une force produite et influencée par les désirs et émotions de plusieurs individus unis dans un but commun. Cette force vivante fonctionnerait alors comme une entité autonome. Le terme, apparu dans la tradition hermétiste, a été repris par les surréalistes, qui l'ont chargé d'un fort potentiel subversif.



Définitions étymologiques

1. Etymologie latine : ex = sortant de, gregs, gregis = le troupeau, la foule, et désinence or, 'eur' en français = celui qui agit (entrepreneur, dormeur). L'égrégore serait donc le fruit actif, ou né de l'action, d'une foule.

2. Etymologie grecque : « égrêgorein / egregoros » qui signifie veiller / veilleur a deux sens, il s'agit d'une part du nom d'un ange présent sur le mont Hermon dans les légendes juives, et d'autre part d'un concept ésotérique dont la définition approximative est celle d'« être collectif ».

Cette dernière notion fut introduite dans l'occultisme par Stanislas de Guaita. Le terme désignait alors l'idée de la « personnification » de forces physiques ou psychophysiques non surnaturelles. Le mot est souvent aussi synonyme de forme-pensée.

Selon Robert Ambelain [1], « On donne le nom d'égrégore à une force engendrée par un puissant courant spirituel et alimentée ensuite à intervalles réguliers, selon un rythme en harmonie avec la Vie universelle du Cosmos, ou à une réunion d'entités unies par un caractère commun. Dans l'invisible hors de la perception physique de l'homme, existent des êtres artificiels, engendrés par la dévotion, l'enthousiasme, le fanatisme, qu'on nomme des égrégores. »

C'est au médecin Pierre Mabille, compagnon de route du surréalisme et auteur de plusieurs ouvrages sur ce mouvement, que l'on doit une définition du terme égrégore dans son ouvrage Egrégores ou la vie des civilisations, paru en 1938 : « J'appelle égrégore, mot utilisé jadis par les hérmétistes, le groupe humain doté d'une personnalité différente de celle des individus qui le forment. Bien que les études sur ce sujet aient été toujours, ou confuses, ou tenues secrètes, je crois possible de connaître les circonstances nécessaires à leur formation. J'indique aussitôt que la condition indispensable, quoique insuffisante, réside dans un chos émotif puissant. Pour employer le vocabulaire chimique, je dis que la synthèse nécessite une action énergétique intense. »

3. Orthographe : On rencontre communément deux orthographes pour ce mot, « eggrégore » et « égrégore », la première étant plus souvent rencontrée chez les anglophone (eggregor, eggregore). Elles sont indifféremment valables. Mais on trouve aussi des graphies plus fantaisistes comme « egrigor », « égrigore ».



L'égrégore selon les groupes ésotériques

« Il existe une raison importante pour laquelle les groupes ésotériques (quelle que soit leur origine) restent discrets. Leurs symboles, rituels et réunions, répétés à travers le temps, développent un égrégore, ou « esprit de groupe », qui lie les membres, les harmonise, les motive et les stimule afin de réaliser les objectifs du groupe. Il leur permet également de faire des progrès “spirituels” qu’ils ne feraient pas s’ils travaillaient seuls. Un égrégore peut cependant être perturbé par la pensée négative de personne qui ne sont pas en accord avec les objectifs. Par conséquent, les groupes ésotériques tentent de se protéger de pensées négatives qui pourraient affecter leur égrégore. »

- Gaetan Delaforge in GNOSIS



Créations ou destructions des égrégores

Selon la recherche ésotérique, un égrégore naîtrait, par exemple, d'une fervente prière collective, d'une thérapie de groupe, d'un soin énergétique, d'un rituel qui pourrait être chamanique par exemple, mais qui pourrait tout autant être la résultante d'extrémismes religieux, politiques ou nationalistes.

À chaque époque, naissent de nouvelles formes d'art, de religion, d'architecture ou des systèmes politiques et philosophiques. Ces transformations,traditionnellement liées aux Ères astrologiques , s'opposent aux égrégores censés reproduire toujours le même schéma,les mêmes identifications et les mêmes croyances. Elles sont considérées comme le fruit d'impulsions spirituelles et/ou "cosmiques". On peut ici faire référence à l'Ère du Verseau. Ces impulsions périodiques se répandent alors sur l'humanité et l'influenceraient parfois en contrant les égrégores anciens construits par l'humanité.



Parallèles :

La notion d'egrégore se rapprochent de celle "d'inconscient collectif"; de "conscience collective" ou de "champ morphogénétique" ou de "champs de conscience" opérant entre eux


Références
↑ Robert Ambelain, La Kabbale pratique
↑ Extrait de "Gnosis" de Gaêtan Delaforge
[/left][center]
_________________
sachez oser mériter le pouvoir


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 13 Fév - 12:55 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
heidr


Hors ligne

Inscrit le: 04 Déc 2008
Messages: 201

MessagePosté le: Ven 13 Fév - 13:21 (2009)    Sujet du message: suite... Répondre en citant

Je vous recopie un texte qui figurait sur notre ancien site, et bien que l'auteur de ce message ne se représentera sans-doute pas, faute de temps, puisqu'elle est Grande Prêtresse d'une loge Luciferienne/Sataniste.
J'ai trouvé interessant de vous en faire part.

Voici :

<<La theorie des egregores ou des psychoplasmes .
La pratique magique se base surtout sur une pratique individuelle, une connaissance approfondie de soi-même et des dépassements de ses propres limites (que ce soit dans ses craintes ou sa force)
La puissance, les pouvoirs que le mage détient, se basent sur différents points et bien-sûr différents psychoplasmes.
un égrégore prend forme et puissance au fur et à mesure de la pratique.
Certes il se reflète sur différents aspects et c'est au mage de le comprendre et d'en puiser à la source même.
Sur quoi est fondé cet égrégore, sur différentes choses : un nom déjà, celui du dieu et de la déesse avec tous les aspects dont ils se composent pour ma part, c'est Lilith/Lucifer .
Tout en sachant que c'est un nom humanisé pour faciliter sa reconnaissance entre les hommes qui les suivent.
Le sorcier se place donc sous ces noms.
C'est ce que nous qualifierons d'égrégore divin et il en ai de même pour d'autre magie .
Nous avons l'égrégore personnel c'est a dire les énergies, aura ou magnétisme que nous dégageons naturellement, vous avez déjà dû vous rendre-compte que certaines personnes avaient plus ou moins de charisme. Et que vous vous sentiez bien avec elle ou au contraire une grande envie de les éviter.
Ensuite vient ce que je qualifierais de magique pour utiliser des termes simples.
C'est celui avec qui : par le vouloir, et la visualisation le sorcier va orienter son travail et la réussite de la tâche qu'il doit accomplir .C'est aussi celui parfois qui a plus ou moins grande échelle permet lors d'émotions fortes (volontaire ou non) au sorcier d'effectuer quelques petits travaux sans avoir à mettre en branle tout un processus de rituelie.
D' où tient-il sa force? Des énergies telluriques qu'il va puiser inlassablement de la terre (c’est aussi pourquoi, un mage a plus de puissance en utilisant sa terre d’origine, la tradition de son pays plutôt que de vouloir manipuler une tradition qui ne lui appartient pas et qui ne coule pas dans son sang.
Les exemples les plus simples sont les magies africaines ou le vaudou. Bien-sûr il ne lui est pas interdit de les pratiquer mais il ne sera pas au must de son efficacité.
C’est aussi pourquoi il est utile que chaque pratiquant possède dans la mesure du possible un peu de sa terre natale dans son Occultum, ou de sa ville natale.
Et pour finir, et c’est ce qui pousse bien souvent les mages à se réunir en certaines occasions (d’où l’utilité des loges) les égrégore collectifs.
Pour le wiccan ce sont les esbats , les sabbats ou tout autre cérémonie volutive.
Elle sont là pour alimenter l’égrégore divin, et permettre aussi de bénéficier d’un dispatching, de quelque choque de retour lié a la pratique. Où parfois la réussite d’un travail magique qui s’avère être complexe si il n’était fait que par un praticien de l’art. Il faut toujours garder en tête que nous n’avons pas les pouvoirs des pouvoirs et qu’il serait très dangereux de prétendre détenir quelque vérité absolue. Le travail, la volonté d’acquérir toujours plus de savoir de connaissance, fait aussi partie du devoir du mage . Et penser le contraire serait un chemin direct à sa perte.
Dans certain cas, un rassemblement c’est aussi un outil précieux d’échange entre pratiquant d ‘idées, d’informations, de rituels parfois. Et aussi l’occasion simplement de rencontrer d’autres personnes.
Voilà ce qui constitue, à mes yeux et à d’autres, l’égrégore .Vous remarquerez que j’omais délibérément de parler de <foi>, car c’est à chacun de savoir où la situer ou de ne pas la situer. Encore une fois ce qui fait de nous des mages ou sorciers c’est de se sentir libre avant tout

Paix et bonheur

Stana >>

Ce texte est de la Grande Pretresse : Comtesse Stana, de la Loge "Abraxas", section "Concillium Sacerdos"
_________________
sachez oser mériter le pouvoir


Revenir en haut
heidr


Hors ligne

Inscrit le: 04 Déc 2008
Messages: 201

MessagePosté le: Ven 13 Fév - 13:59 (2009)    Sujet du message: exemples Répondre en citant

Deux bons exemples pour illustrer cette théorie.

Le premier dont tout le monde se souvient : l'Egrégore sombre Nazi, qui acquit une puissance défiant sérieusement les forces blanches, et d'ailleurs dans ce cas, il est à noter curieusement le renversements dans le "camps Obscur" de certains Egrégores dit "de lumière". Comment cela se peut-il, magiquement j'entends ?
Cet Egrégore dont la racine remonte trés loin dans le temps, nait sans doute autour de Thulé. Les prêtres catholiques qui sont à l'origine de sa renaissance, choisissent un homme qui le mettra au monde matériellement. Il y a énormément de magie autour d'Adolf H.
Descendant d'une liaison incestueuse, il aura un parcours hors du commun, parti de rien, il gravitera les echelons de la vie sociale comme par "Magie".
A-t-il été choisi et élu par l'embrion de cet egrégore Nazi, pour l'alimenter et le faire grandir ?
Ou alors a-t-il été lui même le Maître d'oeuvre de cette sanguinaire entité ?



A l'inverse et plus d'actualité, le cas OBAMA :
Lui aussi aura un parcours hors du commun, pour moi nul doute que ces origines africaines soient mis en cause dans son ascension à la tête du monde.

l'Egrégore qui l'entoure est presque visible à l'oeil nu, je crois que plusieurs vieilles entités le composent, je pense qu'ISIS est un peu dans le coup, rappelez vous qu'elle avait envahi l'europe par P A R I S (Pareille à ISIS), et qu'elle y règne toujours sous les traits des vierges noires ou des vierges à l'enfant.


Certainement d'autres entités plus jeunes et causales, qui sont nées du dénuement et du desespoir que l'on connait du Peuple Kamite.
Enfin tout ça réuni donne à cet homme une force et une chance hors du commun
_________________
sachez oser mériter le pouvoir


Revenir en haut
mahetouna


Hors ligne

Inscrit le: 11 Fév 2009
Messages: 24
Localisation: PARIS 20

MessagePosté le: Ven 13 Fév - 21:24 (2009)    Sujet du message: EGREGORES Répondre en citant

Merci Heidr pour cette proposition de réflexion :

Pour moi, Tout celà peut être créé par des "pensées forces" collectives puissantes, manifestant à un moment donné à travers l'incarnation d'un être la véritable "Emotion: désir peur désespoir espoir" de l'inconscient collectif d'une famille, d'un groupe, d'un peuple etc...Ces êtres que tu cites en fait, sont, il me semble, subtilement désignés voire missionnés pour concrétiser et accomplir un choc additionnel de transformation ou passage d'une ère, ou d'un cycle.

D'autre part, et d'après ma compréhension du moment, il se pourrait que certaines "instances" (hou là là je m'envole là ! ) prédisposent (et je n'ose penser , prédeterminent) un être, à jouer un rôle clé dans ce processus historique d'évolution ou d'involution du Vivant.

Mais j'accepte l'hypothèse évidemment que je me plante totalement dans cette vision Rolling Eyes
c'était simplement ma réflexion

Mahetouna
_________________
QUOI DE NEUF ?


Revenir en haut
Phoenicko
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 03 Déc 2008
Messages: 18
Localisation: IDF

MessagePosté le: Ven 13 Fév - 22:42 (2009)    Sujet du message: EGREGORES Répondre en citant

mahetouna a écrit:
Pour moi, Tout celà peut être créé par des "pensées forces" collectives puissantes, manifestant à un moment donné à travers l'incarnation d'un être la véritable "Emotion: désir peur désespoir espoir" de l'inconscient collectif d'une famille, d'un groupe, d'un peuple etc...Ces êtres que tu cites en fait, sont, il me semble, subtilement désignés voire missionnés pour concrétiser et accomplir un choc additionnel de transformation ou passage d'une ère, ou d'un cycle.

l'idée de cycle... encore^^
Et je partage ton avis mahetouna
mahetouna a écrit:

D'autre part, et d'après ma compréhension du moment, il se pourrait que certaines "instances" (hou là là je m'envole là ! ) prédisposent (et je n'ose penser , prédeterminent) un être, à jouer un rôle clé dans ce processus historique d'évolution ou d'involution du Vivant.

voilà des propos qui donneront sans doute lieu à des échanges fructueux ou tout du moins intéressants... Mais pour ma part, plutôt que le Vivant lui même je dirais l'homme... Le reste du Vivant ne servant au final que "d'outil"
un peu comme l'herbe est l'outil du berger...
_________________
Phoenicko


Revenir en haut
mahetouna


Hors ligne

Inscrit le: 11 Fév 2009
Messages: 24
Localisation: PARIS 20

MessagePosté le: Sam 14 Fév - 07:44 (2009)    Sujet du message: EGREGORES Répondre en citant

Phoenicko a écrit:
voilà des propos qui donneront sans doute lieu à des échanges fructueux ou tout du moins intéressants... Mais pour ma part, plutôt que le Vivant lui même je dirais l'homme... Le reste du Vivant ne servant au final que "d'outil"
un peu comme l'herbe est l'outil du berger...


Bon, oui da! Phoenicko, c'est parce que je m'inclus dans ce Contexte de Conscience Forces que j'appelle "le Vivant" et que tout est interdépendant selon ma vision. Bien que je me demande si la Nature à vraiment "besoin" de l'homme.

N'est-ce pas une sorte d' Egocentrisme humain (qui correspond à une conscience partielle de sa véritable situation dans ce contexte) qui risque de mener à une asphyxie terrestre.

Quand à l'herbe ôutil du berger.?.. et le mouton alors ? il se sert du baton du berger ? Very Happy
merci pour ta réponse Phoenicko
Maïtuna
_________________
QUOI DE NEUF ?


Revenir en haut
Phoenicko
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 03 Déc 2008
Messages: 18
Localisation: IDF

MessagePosté le: Sam 14 Fév - 13:00 (2009)    Sujet du message: EGREGORES Répondre en citant

Pour ma part l'homme a besoin de la nature, mais la réciproque n'est pas vraie... Tout comme une main à besoin d'être rattachée au corps pour se mouvoir, le corps peut se mouvoir et survivre sans la main...
Je partage ta vision sur l'égocentrisme humain, mais quitte à paraître "encore" un humain égocentrique, je pense que cette asphyxie sera plus humaine que terrestre^^. Sauf si l'on fait littéralement exploser la planète, je ne doute pas des capacités de la Nature à survivre...

Quant au mouton... Il broute l'herbe que le berger met à sa disposition en le faisant paître... Mais à quoi sert le mouton?

(Va vite s'inscrire au FLM, front de libération des moutons... pov' bêtes...)
_________________
Phoenicko


Revenir en haut
mahetouna


Hors ligne

Inscrit le: 11 Fév 2009
Messages: 24
Localisation: PARIS 20

MessagePosté le: Dim 15 Fév - 11:41 (2009)    Sujet du message: EGREGORES Répondre en citant

Phoenicko a écrit:
Pour ma part l'homme a besoin de la nature, mais la réciproque n'est pas vraie... Tout comme une main à besoin d'être rattachée au corps pour se mouvoir, le corps peut se mouvoir et survivre sans la main...


Mouais bien sûr je partage celà , si l'on parle  de "besoin" je pense que notre bonne vieille jeune Terre a besoin que l'homme prenne conscience qu'il est constitué de ses éléments "nourriciers" et ayant fait celà, qu'il  la respecte comme sa "Pancha mamma" et que pense tu des "Elémentaux" des différents règnes et ou les places- tu dans ces  relations cosmoterriennes ?

J'ai un problème avec les moutons, j'ai été berger pendant 2 ans, et suis devenu depuis âne alpha bête Rolling Eyes  ils ont bien pourtant leur place sur cette bonne vieille jeune Terre!
A bientôt Ocremain

Maïtuna
_________________
QUOI DE NEUF ?


Revenir en haut
Phoenicko
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 03 Déc 2008
Messages: 18
Localisation: IDF

MessagePosté le: Dim 15 Fév - 15:03 (2009)    Sujet du message: EGREGORES Répondre en citant

Quand nous sommes tout petit enfant, nous voyons les parents comme des dieux subvenant aux besoins. Puis en grandissant, on souhaite découvrir le monde interdit par ces dieux, on remet en question leur toute puissance. Puis on se rend compte qu'il existe ailleurs d'autres parents, que ses propres parents ne sont en fait que des dieux parmi d'autres dieux. Puis on se rends compte qu'ils sont humains... eux aussi, et qu'ils ont des failles... On élève alors d'autres personnes, plus intouchable, au rang de dieu...
Nous ne faisons que croire en des choses qui semblent vraies un moment, puis, au fur et à mesure, on se rend compte qu'une réalité supérieure à celle que l'on a imaginé ou cru vient la supplanter. Au final on se rend toujours compte que ce qu'on croyait vrai ne l'était pas.
La nouvelle réalité aurait pu être légèrement différente sans forcément complètement démonter l'ancienne... Mais ce n'est pas le cas...

Difficile alors de croire en quelque chose de fixe.

Je crois que pour la Terre nous ne sommes qu'une espèce parmis tant d'autres. Je pense qu'à un niveau supérieur nous ne sommes que des êtres qui tentent pour certains de s'élever et n'acceptent pas la réalité telle qu'elle leur est "bêtement" montrée. Et je pense qu'on ne peut concevoir les plans existants en parallèle que par rapport à des considérations personnelles agrémentées des diverses symboliques accumulées par l'homme depuis bien longtemps et leurs interprétations.

Donc des élémentaux je ne pense pas grand chose pour le moment. Je ne fais que les apercevoir, les sentir et les imaginer. Je ne connais pas la réalité, et donc ne peut rien en penser réellement.
Je peux uniquement te dire ce que j'imagine des élémentaux...
Ils ne sont pour moi que comme... la mousse sur les arbres... Des créatures qui se nourrissent des éléments et qui participent en retour a protéger ce qui les nourris...

Mais comment dire réellement ce que j'en "pense" quand je ne fais que supposer de manière totalement imaginaire?
_________________
Phoenicko


Revenir en haut
mahetouna


Hors ligne

Inscrit le: 11 Fév 2009
Messages: 24
Localisation: PARIS 20

MessagePosté le: Dim 15 Fév - 18:50 (2009)    Sujet du message: EGREGORES Répondre en citant

J'apprécie vraiment cettte réponse.....dans laquelle je ressens une justesse et une honnêteté
Merci Phoenicko, nous aurons sans doute l'occasion de partager notre ressenti...à ce sujet
Maïtuna
_________________
QUOI DE NEUF ?


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 21:25 (2018)    Sujet du message: EGREGORES

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le Sanctuaire de la Licorne Index du Forum -> Magie Pratique -> Art Magna Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
lpch_green par Leparachute
le Sanctuaire de la Licorne Index du Forum